JOURNAL DE "L'INVASION DU CIEL NOCTURNE" /

"On n'y avait pas pensé"

La mise en orbite des 12000 satellites Starlink risque d’anéantir l’astronomie au sol, à cause de la pollution lumineuse engendrée...